Ils se font passer pour d'autres programmes. Par exemple, il existe des pseudo-antivirus ; ils affichent des messages sur la découverte de programmes malveillants alors qu'en réalité ils sont incapables d'identifier ou de réparer quoi que ce soit.

Copyright © Kaspersky Lab 1996 - 2008